Un Plan Ker, oignons, sauce « Blanche », et juste un peu de harissa…

On 22 janvier 2013 by Louis

De retour de la Trinité-sur-Mer, premières manches du Challenge de Printemps, à bord de Spineck, Grand Soleil 39R. Quelques (derniers?) tout petits soucis de mise au point samedi, avec un départ à l’abatée dans 18knts d’air – ça faisait longtemps – une jolie victoire à la première manche du dimanche matin, grâce en partie au bon Tonio, qui à su de tout son poids peser sur les bonnes décisions tactiques ;-). DNS sur la deuxième, pour cause de « c’est bien joli tout ça, mais faut se faire 986 Km en charrette pour rentrer, et c’est pas comme si on annonçait pas de neige sur la route. En plus ça mollit, tiens! »… Bref, un joli week-end tout de même!

Mais ce n’est pas l’objet de ce papier, non, non, non:

Autant, des sites internet et des gars proposant des canotes fantastiques à des prix défiant toute concurrence, on en a vu passer pas mal (sans vous  parler de certains projets complètement surréalistes pour lesquels nous avons été consultés), autant la Pelle à Feu ci-dessous a retenu toute notre attention. Jugez plutôt, c’est un plan du copain Jason Ker, et ça s’appelle le Bolt 37:

1- Ça à vraiment de la tronche. Un vrai petit TP 37′ , limite à ne pas avoir hâte de faire un Fastnet à bord… Concernant le rating, on sait juste que c’est « Designed to meet ORC, IMS, IRC regulations and construction to be lightweight appropriated for racing yachts »… Curieux de voir, mais quand on sait qu’un GP42 qui fait grosso-modo le même poids en moins « optimisé IRC » sort à 1,255, qu’un Mc Conaghy 38, quant à lui plus extrême, est un peu moins tapé, on peut imaginer quelque chose autour des 1,220 – 1,230, et là…

2- Sur le papier, mettez dessus quelques gars taillés comme des falaises qui ne confondraient pas l’avant et l’arrière d’un truc qui flotte, il devrait y’avoir moyen de s’amuser un peu.

3- A ce prix – 160’000€ sans voiles – la vraie question que l’on peut se poser concernant l’acquisition d’un chouette plan Ker de construction moderne (au delà du fait d’avoir les sous, hein, quand même…), est bien celle de savoir quel chantier le fabrique (ne parlons pas du gréement, c’est Hall Spars). Il s’agit ici du chantier CSC Composites, à Istanbul. Connais pas… Mais si ces Turcs font les bateaux comme leur Dönner Kebabs, il est fort à parier que l’engin risque d’envoyer de la sauce blanche à tous les étages dans nos championnats IRC d’ici peu…

Nous qui cherchions une monture pour notre future Transquadra… Hâte d’aller tirer quelques bords à bord…

Toutes les infos sur le site du Bolt 37 ICI 

Une énorme pensée pour le copain JP qui vient de ranger voile de quille et bulbe au fond de l’Atlantique, à environ 500 nautiques dans le NO des Iles du Cap Vert… Si près, ça fait chier. Tout va « bien » à bord, les infos complètes LA. De fait, notre pari sur 9 arrivées au Vendée cette année est toujours d’actu!

Sommes à fond sur le dossier vidéo de sur-gainage, prépa du nouveau camtar, stay tuned, y’a du lourd à venir.

D’ici là, bah nous aurons peut-être trouvé notre nouvelle phrase de l’année…

B & L.

3 Responses to “Un Plan Ker, oignons, sauce « Blanche », et juste un peu de harissa…”

  • Salade, tomate, oignons, sauce blanche, en sandwich verreUD/vinylester/mousse PVC sous vide…

    je vais les voir dans deux semaines, mais sachez juste que c’est un jeune chantier monté il y à peu par des jeunes qui en veulent, option chantier à l’ancienne comme on en fait plus chez nous (à part peut-être zone de Kerran)…
    ils sont passionnés, bosseurs et juste assez perchés !

    pour tout dire, ils se sont lancés l’année dernière sans un sou en construisant à perte un proto IRC de 53″ full carbon dont ils ont dessiné les plans, calculés la structure, fabriqué l’outillage, etc. mis à l’eau l’avant veille de la course Istanbul/Cesme l’été dernier, première nav pour rejoindre la ligne et il finira 3éme après 300 milles de course, derrière un Farr55 et un RC44 (et oui en Turquie on aime bien tout mélanger…). j’ai visité, c’est simple, propre, sans fioritures.

    Les gars ont attaqué la construction de l’outillage du Bolt37 il y à 3 mois, les préformes de coque et pont sont fini, là ils doivent-être en train d’envoyer les moules dessus.
    pour l’instant il y à 3 bateaux de vendu.

    voilà, plus d’info d’ici 2 semaines…

  • Merci Nico pour ces infos!
    Sommes très preneurs ici de nouvelles concernant la fabrication et la mise à l’eau du N°1!
    Et si en plus il y a moyen d’aller tirer un bord à bord…

    Vivement dans 2 semaines!
    L.

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>