Pâques au balcon…

On 28 avril 2014 by Louis

Tisons dans le tangon (?!)…

Et des oeufs, force est de constater qu’on en a ramassé, chez Gréement Courant, et des lauriers aussi… Pâques, c’est le Spi Ouest, et c’est la SNIM. Pour le Spi, le bon Djé FLR, N°1 à bord de l’incontournable SAGA, Nelson Marek 47′ de son état, l’un des plus beaux bateaux de la flotte, nous livre sa version de la bagarre. C’est simple, clair, concis, et c’est bien écrit.

Conditions de « demoiselles » prévues pour ce Spi 2014… en effet des vents oscillant entre 5 et 15 nœuds plutôt orientés nord, nord-est, est, nord, nord-ouest, nord pas forcément très chaud mais pas vraiment froid non plus, du soleil pour vendredi et samedi avec quelques nuages pour dimanche et lundi. Bref, comparé aux 25 nœuds et 5 degrés établis l’an dernier, c’est un peu le jour et la nuit ! Avec de telles prévisions, les nerfs des tacticiens seront assurément mis à rude épreuve.

 Cela commence donc jeudi matin par une banane trois tours dans du medium. Victoire d’Inis Mor, Eleuthera 2, Goa 3, Paprec 4, les favoris sont affutés et bien présents dans le haut du classement sur cette première manche. Manque Codiam à l’appel qui termine 8ème… on fera sauter cette manche doivent-ils se dire à bord. On s’attend à ce que le comité de course enchaîne les bananes histoire de valider un maximum de manches le plus rapidement possible mais pas du tout, ce sera un parcours côtier pour la deuxième manche. Cela démarre dans du médium pour aller empanner La Chimère. S’en suit un bord de reaching où il ne fallait pas avoir oublié le Code 3 sur le ponton. Puis la descente sous spi se termine dans de la molle avec un gros passage à niveau marée montante à Sud Quiberon. Vive les gros ratings ! Paprec 1er, Saga 2ème, Keronimo 5ème. Grand perdant de ce côtier : Eleuthera qui termine d’abord 14ème puis 19ème suite à un refus de tribord sur Goa. Deux manches, retour au port à 17h30, on a connu plus sportif mais la bière au soleil pour débriefer de la régate entre équipages est aussi appréciable. « Goliath Paprec » est en tête après cette première journée.

 Deuxième jour samedi, on prend les mêmes et on recommence ! Banane trois tours le matin, les favoris trustent les cinq premières places : Paprec 1er, Goa 2ème, Eleuthera 3ème, Codiam 4ème et Inis Mor 5ème. La deuxième manche sera comme la veille un parcours côtier. 7 miles de louvoyage dans des petits airs pour aller chercher La Recherche, puis une longue redescente sous spi, génois, spi, windseeker, spi jusqu’à Sud Quiberon dans un vent quasiment inexistant et une réduction de parcours nous faisant rentrer directement au Trého. Les petits ratings prennent leur revanche sur la veille avec les quatre premières places pour des bateaux de ratings inférieurs à 1,100 à savoir Anne et Sébastien alias Fily (GS 43), La Réponse (First 40), Jolly Joker (J 122) et Goa (A40 RC). Saga termine 15ème, Keronimo 16ème et Paprec 17ème. « Goliath Paprec » a utilisé son joker et n’a donc plus le droit à l’erreur s’il veut remporter son premier Spi, pressure is on !

 Troisième jour de ce weekend Pascal. Au programme du jour : deux bananes dans 7-12 nœuds de vent avec arrivée au Trého pour la deuxième. Encore une fois pas plus de deux manches courues dans la journée, les avis seront partagés entre d’avantage de temps sur l’eau ou d’avantage de temps à refaire la régate à terre. Paprec termine 3ème et 1er de ces deux manches… le Spi 2014 sera-t-il le bon ? cela s’annonce plutôt bien en tout cas ! A noter la très belle performance du J 122 Made In Love qui se classe 1er et 3ème sur cette troisième journée et fait une fin de championnat tonitruante puis qu’il se classera 2ème sur la course n°7, et sans un abandon contraint à la 3ème manche aurait pu prétendre à une place sur le podium au classement général. A noter également l’OCS (départ anticipé) d’Eleuthera, qui voit ses espoirs de podium au classement général s’évanouir sur cette sixième manche.

 Dernier jour… dernière manche… banane trois tours dans un vent léger, 6-8 nœuds, c’est mou, tactique, Paprec Recyclage va-t-il garder sa première place au général dans ces conditions instables ? Verdict sans appel deux heures plus tard : 7 mn d’avance sur le deuxième en temps compensé !!! Magnifique victoire pour cet impressionnant TP 52 qui depuis 5 ans tourne autour de la flotte des 40 pieds IRC 1, mais n’avait encore jamais accroché le Spi Ouest-France à son palmarès ! Très belle deuxième place au classement général pour l’A40 RC Goa de Samuel Prietz qui voit ses efforts de longue date récompensés. Codiam complète le podium, combien en détient-il à son actif sur cette épreuve ? cinq ? sept ? neuf ? d’affilés ?

 Superbe weekend de régates donc, sur le plus beau plan d’eau du monde bien entendu, parfaitement orchestré par le comité de course de la SNT (L’excellent Gilles Bricout à la manoeuvre – ndlr) qui nous a gratifiés de parcours bien mouillés et variés avec 5 parcours bananes et 2 parcours côtiers. Vivement l’an prochain !

 Classement général IRC 1 Spi Ouest-France 2014 :

1. Paprec Recyclage(11 pts) – TP52 – Gréement Courant

2. Goa (22 pts) – A40 RC – Full inventory Gréement Courant

3. Codiam (25 pts) – GS 43 

JFLR

Ce n’est donc pas un si vilain podium pour nous, d’autant plus que Made In Love, le J122 de Jean-Marie Patier équipé par nos soins s’offre la médaille en chocolat.

En IRC 3, on y a cru pour Jacques Pelletier et son JPK 10.10 Qualiconsult. En tête jusqu’au dernier jour, une mauvaise dernière manche, et la victoire lui échappe au profit de Foggy Dew, à Noël Racine (encore un JPK), qui est aussi un de nos clients, alors on dira que ce n’est pas grave. Bravo à lui, c’est mérité!

Vous retrouverez aussi le compte rendu de la classe Mach 6.50, dans laquelle votre serviteur officiait à bord de Némo, ICI. On ne va pas s’étendre là dessus, y’a des championnats à côté desquels on passe… Arf! En revanche, le plaisir de naviguer avec des potes, sur un bateau très rigolo était quant à lui, bien présent. A refaire, donc (si je suis réinvité!).

Dans la série « je remplace des chiffres par des lettres au classement, et ce n’est jamais bon signe », mention spéciale à Bruno Troublé, fervent lecteur de ce blog, qui à bord du magnifique Chance 37 Anegada en IRC4b se tire 2 balles dans le pied. Nul doute que sans un DSQ, suivi d’un OCS, la victoire, tout du moins le podium était assuré… Bref, le dimanche, ce n’était pas leur jour…

64.00 1.00 2.00 2.00 1.00 5.00 10.00 (29.00)
DSQ
29.00
OCS
14.00

On passe dans le sud, cong!

Ils auront tout eu. De la molle, de la pluie, du soleil, du mistral… Bref, rien n’aura épargné la flotte de cette 49ème édition de la SNIM. Là encore, quelques clients s’illustrent… Outre le VOR70 SFS à bord duquel Bill naviguait, qui, à défaut de sauver son rating de contre-torpilleur, aura fait le spectacle en rade Nord, et réservé un bistrot pour le dîner le jour de la grande course, c’est Team Vision Future, le GP42′ grée par nos soins qui s’adjuge le classement IRC 1, Glen Ellen 22, le Soto 40′, fait 3. En IRC 2, Glen Ellen V, le A40RC cette fois, s’offre une belle deuxième place, alors que le Swan42 Suisse Tixwave finit 5ème, auteur d’ une magnifique fin de championnat (1, 2, 4, 1!). Là encore, quand on remplace des chiffres par des lettres… Pas de compte rendu, mais si l’envie vous prenait, n’hésitez pas à nous envoyer votre version de l’événement!

Pendant ce temps là, à Saint Barth…

Ils n’auront pas fait dans la demi-mesure. Après la St Thomas International Rolex Regatta, Near Miss, le TP52 Suisso-Français à pourfendu (ça commence à devenir une habitude!) le classement Spinaker 0 aux Voiles de Saint Barth. En attendant le désormais fameux « Near Miss Inside » de Brice, rien de tel que quelques images du bon Martin Keruzoré. On aimait déjà ce que faisait le père, alors mettez un peu de son, et ouvrez vos mirettes! Et dire que l’on se contente de nos joutes IRC…

Eu Benoit Briand au téléphone ce matin, de retour du Portugal en RC 44′: « Nickel, aucun problème niveau ficelles. On aura bien eu un peu de brise (Tu m’étonnes! – ndlr), mais tout à tenu impec’. Faudra p’têt penser à remplacer un jeu de bastaques, mais c’est du consommable, ça, sur un TP, non?… Ça à fumé dans 30kts à St Barth »…. Dont acte, Bibi, elles sont sur le banc!

 

Du coup, ça, c’est fait. Ici, à l’atelier, c’est la guerre. Les couteaux Gréement Courant / Neptunia sont arrivés, et il se sussure que le stock de Stéristrip® va bientôt être à renouveler… Le carnet de commande est plein, entre les grands yachts classiques et les maxis modernes, ça sent la semaine Cofiroute sous peu, mais cette fois, dans le sud, putaing!

 

 

 

 

Listening to: MILKY CHANCE, parce que c’est le printemps…

Du lourd à venir, stay tuned,

Ken ar c’hentañ !

B & L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>