Faudrait voir à pas pousser Mémé… dans Le Camion!

On 20 mars 2013 by Louis

Bon, on vous a assez bassiné avec, il serait ptêt temps de vous montrer un peu de quoi ça cause, ce « Rigging Van ». C’est fait donc, livré, prop’, net, décoré, aménagé, tout ça… Et ici, force est de constater que le camion de nos rêves, bah on en est pas loin. « A la Suisse », quoi, sobre (ou pas !), propre, efficace… Dire que nous sommes contents du résultat relève du doux euphémisme, quant à se plaindre, faudrait voir à pas pousser mémé (d’ou le titre…). Un camion-atelier de gréeurs, conçu par des gréeurs, c’est juste ici, et ça part de là :

 L’extérieur d’abord.

La question s’est longtemps posée de savoir si l’on y collait des beaux bateaux, ou des belles fistouilles. Un rapide tour d’horizon des copains photographes et l’on s’est vite rendu compte que ce n’était pas la matière qui manquait: C’est non sans un choix difficile que nous optons pour l’option du très talentueux Jean-Marie Liot pour l’image du Twelve dans la brise, et du bon Rico Rousseau (Vélox Images, la Trinité-sur-Mer) pour la chouette série d’images en atelier qu’il était venu faire chez nous (souvenez-vous de CECI!), et le Grand Soleil à l’arrière du van. Merci à eux, vraiment, et merci aussi à Gilles-Martin Raget, Thierry Seray et Guillaume Plisson qui eux aussi, comme à leur habitude, ont répondu présent, et se sont intéressés avec beaucoup de gentillesse à notre histoire…

Brainstorming, apéros, réflexions, l’idée de base devient vite la suivante : 1- Il faudra qu’il soit beau. Tant qu’a faire, autant que la machine ravisse les yeux au passage, si c’est pour faire fuir le premier goéland venu, autant faire ça à la truelle. 2- Il faudra qu’il attire le regard, là encore, tant qu’a faire… 3- Que l’on sache de quoi ça cause. Nous sommes une boite de Gréement, donc, pas peintres en bâtiment. C’est donc à la maestria de David Bugnon, par le biais de sa société DB Printer à Blonay, Suisse, que nous confions le soin d’habiller la bête, non sans lui avoir fait parvenir la volée d’images sus-citées et lui avoir collé un cahier des charges des plus stricts et draconiens: -Tu te démerdes! Carte blanche. Du coup, ce sera les bateaux ET les fistouilles:

 Y’a rien là?

L’intérieur, maintenant :

Là, y’a comme qui dirait « dossier »… L’objectif : Pouvoir disposer d’un véritable atelier pour bosser partout, par tout temps, pratique et confortable. Le banc à épisser est l’un de ceux que nous avions déjà dans nos bureaux à Morges, on peut monter jusqu’à 3’000kg en charge nominale. Il aura fallu l’adapter à un établi sur-mesure. Le racking à bouts est important, certes, mais avoir « ce qu’il faut » pour continuer à faire un peu d’assistance sur les gros événements nautiques européens l’est tout autant… Quant à la partie « administrative », elle se gère tout naturellement du « bureau », où rien ne manque : Machine à expresso, 220v pour l’ordi, l’imprimante et la plastifieuse, sans compter les moult présentoirs et crochets qui rendent la vie à bord bien facile. Gardez aussi bien en tête que ce machin n’est pas fini, loin s’en faut ! Nous en avons pris livraison la semaine passée. Sous peu, l’adjonction de deux bannettes cadre, et d’une volée de bricoles plus ou moins farfelues par ci-par là, nous ne manquerons vous les montrer…

Bref, on en est tellement contents, de notre camion à épissures, que nous avons même pensé à proposer le concept, clés en mains! Ça aurait du succès, vous ne pensez pas?

Le meilleur pour la fin, une petite vidéo présentant la chose. Pour le coup, vous saurez vraiment où nous trouver!

À suivre:

-Bé le Spi Ouest France pardi! Bill sur l’Ange de Milon, ma pomme sur Spineck, le Grand Soleil 39′R,  avec des objectifs disons… certains. Le camion vous y attend, si vous avez besoin d’un conseil, d’un mousqueton, ou d’aller boire un coup… Nous rééditerons aussi le désormais fameux « On percute un fût ou deux au cul du bateau », plus d’infos à venir sur notre PAGE FACEBOOK, mais il semblerait que ce soit programmé dimanche, après les courses (nous gagnons une heure de jour!). A voir avec la météo!

-La SNIM, aussi. Nous n’y serons forcément pas, mais nombre de nos clients vont y briguer les meilleures places, bon vent à eux!

-Un petit papier de Sam « Rabouin » Prietz, barreur du A40′ RC Félix (Vitaris), grée par nos soins… On aime bien, nous ici, ses pronostics piquants d’avant Spi Ouest… Espérons qu’il trouve le temps!

D’ici là, merci Colette, « faites des bêtises, mais faites-les avec enthousiasme »…

B & L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>